ALTA - TROMSO via Hammerfest

SAMEDI 19 MARS 2016
 
Le MS Lofoten quitte tôt ce matin son escale forcée de Alta sous une copieuse averse de neige. Le bateau rejoint Hammerfest pour retrouver la route et les horaires habituels.
Visi réduite au départ de Alta
Depuis deux jours les paysages le long du fjord d'Alta se sont largement enneigés. Le large fjord est bordé de hauts sommets ou de falaises imposantes. Selon l'éclat d'un pâle soleil, la position des nuages ou le passage des grains neigeux, le paysage évolue en quelques secondes, passant sans prévenir du grandiose à l'insipide, de l'éclatant au terne. Rien n'est figé, tout est fugace. Au moins, il y a quelque chose à voir !


Entre Alta et Hammerfest
J'admire tout cela depuis la plus basse coursive extérieure. Etonnamment, elle est très peu fréquentée. Pourtant, elle fait presque le tour du bateau, elle est dégagée et l'on peut y trouver quelques endroits abrités du vent mordant. J'y suis presque seul une bonne partie de la matinée. Sur cette coursive, près de l'eau, on prend toute la mesure du bateau, son âge, sa taille, son comportement à la mer.
 
 
10h45, amarrage au quai de Hammerfest. La neige reprend de plus belle alors que nous parcourons la ville. Tous les charmes hivernaux de la Norvège, la lumière en plus.
 
Arrivée avec la neige à Hammerfest
 

Le joli kiosque à musique de Hammerfest
 
 
12h45, appareillage après le déjeuner. Comme ce matin c'est l'alternance régulière des grains de neige et des éclaircies. Les nuages absorbent les montagnes ou les libèrent soudainement. La côte est en renouvellement permanent.
 
Appareillage d'Hammerfest
en profitant d'une accalmie toute provisoire
 



 



Ciels de Mars en Norvège
Très courte escale à Oksfjord en milieu d'après-midi. Le temps de toucher le quai, la neige est revenue en bourrasques, la visibilité est tombée d'un seul coup, comme une nappe de brouillard dense.
Pas le temps de s'ennuyer en Norvège !
 
 

4 commentaires:

  1. J'aime particulièrement ce temps, le passage des averses de neige qu'on voit arriver comme un mur sur la mer, les lumières avant, pendant, après, le paysage qui change en quelques secondes... Et il faut être dehors en effet pour bien en profiter, les lumières sont si fugaces...

    RépondreSupprimer
  2. Et vous allez trouver le paysage au retour bien différent de l'aller je pense (en espérant que vous ayez meilleure météo) car il a neigé partout pendant ces deux jours... Près de 15cm facilement à Svolvaer je pense, et plus bas on voit de la neige fraiche sur toutes les montagnes!

    RépondreSupprimer
  3. J'avais beaucoup apprécié aussi la coursive extérieure tout près de la mer lors des quatre jours passés à bord du MS Nordstjernen entre Bergen et les Lofoten. C'est vraiment un point de vue que l'on n'a pas depuis les navires plus modernes et c'est dommage mais il me faut des ascenseurs… je vous souhaite une belle météo pour aujourd'hui et demain car ce sont mes deux jours préférés de la navigation. Merci de partager ces superbes photos avec une magnifique lumière !

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Jean Jacques, bonsoir Nelly, depuis Aix ça y est j'ai retrouvé le cocon paisible de ma maison après toutes ces émotions. Le voyage en bus n'a pas été très paisible, changement de bus pour raison de "soucis" au milieu de nulle part en Finlande, et une chute de neige incroyable, à se demander comment notre chauffeur pouvait avancer.... enfin tout s'est bien terminé à Kirkenes !
    Merci de me faire partager votre fin de voyage avec de trés belles photos, c'est un magnifique souvenir même s'il a un gout de "pas fini"... une excellente raison d'y retourner, j'y pense déjà !
    Bien à vous deux. Josette

    RépondreSupprimer