LE DEPART

Par crainte de rater l’avion et nous affranchir de tout mouvement social, retard, panne, encombrement et autres imprévus, nous avons donc quitté Rouen en fin de matinée. Et comme tout s’est bien passé nous sommes arrivés sans nous presser à Roissy vers 14h30, soit presque trois heures avant le décollage de l’avion…

Laps de temps largement suffisant pour que Nelly écume (déjà) les boutiques de l’aéroport et qu’elle ne résiste pas à quelques achats. Cette fois-ci, elle a donné dans le culturel… et trouvé des ouvrages de circonstance. A défaut de faire plaisir aux petits enfants, elle apportera ainsi la preuve aux manchots de l’Antarctique que l’on parle d’eux à Paris !

1 commentaire:

  1. Vous devez être au milieu du Drake à l'heure qu'il est... J'espère que vous avez une météo clémente! Je vais suivre votre périple sur le site du MS Fram (et peut-être ici si vous pouvez accéder à Internet).
    Profitez bien!

    RépondreSupprimer